Sciences cognitives, neurosciences et imagerie cérébrale (Houdé, 2004)

 octobre 2004
par  Jean Heutte
popularité : 4%

Grace à l’avancée des techniques d’imagerie cérébrale, il est maintenant possible de voir comment la pensée se structure dans le cerveau humain.

Extrait d’une interview d’Olivier Houdé par Marie-Odile Monchicourt, France Info, jeudi 8 Juillet 2004.

"On a pu, récemment, matérialiser dans le cerveau quels sont les réseaux de neurones qui s’activent quand on fait une erreur de raisonnement, dans un problème de logique et la reconfiguration cérébrale qui s’opère lorsqu’à travers un apprentissage, on corrige, on inhibe cette erreur de raisonnement, pour accéder à la pensée logique. Donc, on a là un exemple des bases cérébrales de l’abstraction."

...

"Pour accéder à la logique ou pour corriger une erreur de raisonnement, devait être absolument recrutée, une région de l’hémisphère droit fortement impliquée dans les émotions et dans le lien entre émotions et intelligence."

...

"La connaissance des mécanismes du cerveau, de sa plasticité, de sa spécialisation, du fait que par exemple, pour être logique, il faut de l’émotion, peut changer notre rapport au monde. Et, je pense aussi que ça aura des implications pour la société, par exemple pour l’éducation, pour la pédagogie. On peut faire pour l’école une véritable neuropédagogie. Voir si tel ou tel apprentissage a un impact sur le cerveau humain, sur la reconfiguration des réseaux neuronaux."


Olivier Houdé est professeur de psychologie cognitive à l’Université Paris V Sorbonne et il est chercheur dans le groupe d’imagerie neurofonctionnelle, coauteur avec Bernard et Nathalie Mazoyer, du livre ’cerveau et psychologie : introduction à l’imagerie cérébrale, anatomique et fonctionnelle’ paru au PUF.

Source : http://www.radiofrance.fr/chaines/f...


Publications

Derniers articles publiés