La thèse soutenue le 18 mars 2011

vendredi 18 mars 2011
par  Jean Heutte
popularité : 17%

Thèse de Doctorat Sciences de l’Éducation, mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité, soutenue le 18 mars 2011, à l’université Paris Ouest-Nanterre-La Défense (Paris X)

Cliquer ici pour une présentation des membres du jury de soutenance de la thèse : Gilles BAILLAT, Philippe CARRÉ, Bernadette CHARLIER-PASQUIER, Aline CHEVALIER, Laurent COSNEFROY, Fabien FENOUILLET, Marcel LEBRUN.

École doctorale 139 Connaissance, Langage et Modélisation,
Centre de Recherche Education Formation (Cref - EA 1589),
secteur « Savoirs et rapport au savoir », équipe : Apprenance et formation des adultes

Cette recherche s’inscrit dans le cadre de l’axe 1 du Cref « Étude des caractéristiques dispositionnelles du rapport des adultes à l’apprentissage et à la formation » qui souhaite éclairer la compréhension des dynamiques du rapport adulte à la formation, en particulier, pour construire des environnements d’apprentissage optimisés.

Thèse :

La part du collectif dans la motivation
et son impact sur le bien-être
comme médiateur de la réussite des étudiants.

Complémentarités et contributions entre
l’autodétermination, l’auto-efficacité et l’autotélisme
.

Sous la direction de M. Fabien FENOUILLET, Professeur,
Laboratoire Psychologie des Acquisitions, du Développement Social et des Interactions en Contextes (PsyADIC-EA 4431) Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Mots-clés : apprenance, Flow, sentiment d’appartenance sociale, sentiment d’efficacité collective, sentiment d’efficacité personnelle.

Bien que l’autodétermination (Deci & Ryan, 1985, 2002, 2008), l’auto-efficacité (Bandura, 1977, 2003, 2005) et l’autotélisme (Csikszentmihalyi, 1975, 1990, 2005) l’évoquent régulièrement, ces trois théories peinent à définir la place du collectif dans la motivation à apprendre. Faisant référence au modèle intégratif de Fenouillet (2009), il a été tenté de les combiner en postulant que le bien-être psychologique a une dimension sociale qui influence la réussite des étudiants.

Ce travail s’appuie sur 7 études conduites auprès de plus de 700 répondants, étudiants inscrits à la préparation au concours de recrutement des professeurs des écoles. Parmi les résultats, si « travailler seul » tend à engendrer l’échec, « travailler en groupe », avec ou sans l’usage d’Internet, ne favorise pas nécessairement la réussite. Ainsi, la forme des collectifs pour apprendre ne serait pas une condition, mais une conséquence des actions individuelles (Carré, 2005).

Les principaux apports de cette thèse sont :
-  une meilleure compréhension du Flow et du bien-être psychologique en contexte éducatif ;
-  un éclairage du collectif individuellement motivé, notamment des conditions personnelles et collectives nécessaires à l’émergence du bien-être ;
-  un nouveau modèle théorique dans lequel le bien-être est un point de convergence entre l’autodétermination, l’auto-efficacité et l’autotélisme.

Éclairant certaines conditions d’optimisation de l’articulation entre dispositifs de formation et dispositions des apprenants, cette thèse ouvre des perspectives de recherche dans le domaine de la formation des enseignants et des formateurs d’adultes, pour contribuer au développement de la recherche en pédagogie universitaire (De Ketele, 2010).

Mots clefs : Motivation, autodétermination, auto-efficacité, autotélisme, collectif, affiliation, flow.


The collective dimension within motivation and its impact on well-being as a mediator of students’ academic success : Respective roles and contributions of self-determination, self-efficacy, and autotelism.

Keywords : motivation, self-determination, self-efficacy, autotelism, collective, affiliation, flow.

Although self-determination (Deci & Ryan, 1985, 2002, 2008), self-efficacy (Bandura, 1977, 2003, 2005), and autotelism (Csikszentmihalyi, 1975, 1990, 2005) often refer to it, these three theories struggle to define the role of the collective in learning motivation. With reference to the integrative model of motivation (Fenouillet, 2009), this dissertation attempts to combine these theories while postulating that psychological well-being entails a social dimension which impacts students’ academic success.

This work is based on 7 studies conducted on more than 800 college students preparing for a competitive exam used to recruit public sector primary school teachers. Findings suggest that whereas "working alone" appears conducive to failure, "working in a group," with or without the use of Internet, does not necessarily favor success. Hence, it would appear that the form of group work is not a condition but a consequence of individual activity (Carré, 2005).

The main contributions of this research include :
- an enhanced understanding of flow and of psychological well-being in the educational context ;
- insight into the nature of individually motivated collective functioning, notably the personal and collective conditions necessary for the emergence of well-being ;
- a new theoretical model in which well-being is a point of convergence that brings together self-determination, self-efficacy, and autotelism.

While shedding light on certain optimizing conditions of the relationship between educational training systems and the personal dispositions of students, this study opens prospects for future research in the area of teacher education and adult continuing education and contributes to the development of pedagogical research in higher éducation (De Ketele, 2010).


Références

Bandura, A. (1977). Self-efficacy : Toward a unifying theory of behavioral change. Psychological review, 84(2), 191–215

Bandura, A. (2003). Auto-efficacité : le sentiment d’efficacité personnelle. De Boeck Université.

Bandura, A. (2005). The evolution of social cognitive theory. Great minds in management, 9–35

Carré, P. (2005). L’apprenance. Dunod.

Csikszentmihalyi, M. (1975). Beyond boredom and anxiety. Jossey-Bass San Francisco

Csikszentmihalyi, M. (1990). Flow : The Psychology of Optimal Experience. New York, Harper and Row

Csikszentmihalyi, M. (2005). Mieux vivre. Pocket.

Csikszentmihalyi, M., Abuhamdeh, S., & Nakamura, J. (2005). Flow. In Andrew J. Elliot & Carol S. Dweck (eds.) Handbook of competence and motivation, 598-608. New York : Guilford Press.

De Ketele, J. (2010). La pédagogie universitaire : un courant en plein développement. Revue Française de Pédagogie, 3(172), 5-13.

Deci, E. L., & Ryan, R. M. (1985). Intrinsic motivation and self-determination in human behavior. New York : Plenu

Deci, E. L., & Ryan, R. M. (2002). Self-determination research : Reflections and future directions. In E. L. Deci & R. M. Ryan (Eds.), Handbook of self-determination research (pp. 431-441). Rochester, NY : University of Rochester Press

Deci, E. L., & Ryan, R. M. (2008). Favoriser la motivation optimale et la santé mentale dans les divers milieux de vie. Canadian Psychology/Psychologie canadienne, 49(1), 24–34.

Fenouillet, F. (2009). Vers une intégration des conceptions théoriques de la motivation. (Note de synthèse pour l’habilitation à diriger des recherches). Université Paris Ouest Nanterre La Défense.


PDF - 3.3 Mo
Thèse (Heutte, 2011)
Cliquer ici pour télécharger le tapuscrit (PDF-3,3Mo)
PDF - 5.5 Mo
Annexes thèse
Cliquer ici pour télécharger les annexes (PDF-5,5Mo)
PDF - 7.4 Mo
Rapport du jury de soutenance de la thèse
Cliquer ici pour télécharger le rapport (PDF-7,5Mo)

Documents joints

Thèse (Heutte, 2011)
Thèse (Heutte, 2011)
Annexes thèse
Annexes thèse
Rapport du jury de soutenance de la thèse
Rapport du jury de soutenance de la thèse

Publications

Derniers articles publiés

Navigation

Articles de la rubrique