Pour favoriser l’introduction de programme de didactique de l’enseignement supérieur (Berendt, 1994)

 août 2010
par  Jean Heutte
popularité : 4%

La mutation des tâches affectées à l’Université et l’évolution du rôle du professeur ont entraîné dans de nombreux pays européens une réflexion sur la nécessité d’améliorer l’efficacité de l’enseignement. Cet article donne des informations sur les programmes de formation à la didactique initiés dans un certain nombre de pays européens ou suscité par des associations internationales. Il indique les facteurs qui pourraient favoriser l’introduction de ces programmes.

Dans le débat actuel sur l’efficacité des Universités, dans le domaine de l’enseignement, l’évaluation est à l’ordre du jour mais il est clair qu’elle n’a de sens que si elle conduit à des améliorations et ces améliorations passent, notamment, par le développement de la didactique de l’Enseignement Supérieur [1]. C’est ainsi que des programmes de formation du personnel de l’enseignement supérieur ont été initiés depuis 1965 et ont donné lieu à une importante coopération internationale. [...] En Europe occidentale, contrairement aux pratiques en vigueur en Europe de l’Est, la participation des enseignants aux programmes de formation en didactique repose sur le volontariat. Elle n’apporte aucun avantage ni lors du dépôt des candidatures, ni lors d’une nomination ou d’une promotion ; elle n’est prise en compte ni dans le calcul des primes ni dans les diverses obligations des enseignants. C’est dire l’importance de la motivation des enseignants du supérieur pour la participation à de tels programmes ; c’est pourquoi les solutions adoptées doivent être fondées sur une analyse de la situation, correspondre aux besoins de chaque institution et des enseignants qui y travailIent et présenter un certain nombre de caractéristiques qu’ont mis en évidence les expériences réalisées en Europe Occidentale et en Afrique Noire.

Leur donner un ancrage universitaire

Pour que les enseignants du Supérieur soient motivés à participer à des formations en didactique, il convient que ces programmes soient scientifiquement légitimés ; Us doivent répondre aux mêmes exigences de qualité que n’importe quel autre enseignement universitaire et être portés par des institutions spécialisées constituant des unités autonomes dans une faculté ou un département, ce qui signifie un équipement de base en personnel et en matériel pour la formation, la recherche et le conseil.

Adapter les projets aux besoins

Les offres de formation en didactique doivent correspondre aux besoins individuels de qualification des enseignants du supérieur et de tous les participants. Ces offres ne peuvent prescrire une suite déterminée de situations obligatoires mais doivent être organisées comme des curricula ouverts selon le principe du jeu de construction dont le professeur choisit lui-même les pierres. C’est bien ce que montrent les expériences des universités de Berlin (FU) et de Bochum, ainsi que les curricula développés de manière pragmatique aussi bien en Grande-Bretagne qu’en Suisse ou aux Pays-Bas.

Disposer de formateurs en didactique, compétents

L’expérience montre que lorsque les formateurs possèdent, outre une formation en Sciences de l’Education et en psychologie, une formation dans une autre discipline, ils sont mieux acceptés et plus à même d’amorcer une didactique des disciplines. S’ils ont seulement une formation dans une discipline, un complément d’études supérieures en didactique leur permet d’acquérir la compétence nécessaire [2]. De même est très souhaitable une formation de base en communication interpersonnelle et en dynamique de groupe. Le plus important sans doute est que le formateur agisse comme il recommande de le faire et conduise des recherches scientifiques dans son domaine.


Sources :
Berendt*, B. (1994), La formation des enseignants du supérieur à la didactique : informations sur des actions en Europe
Études et recherches Recherche et Formation N° 15 Avril 1994

* Président de l’EARDHE (European Association for Research and Development in Higher Education)


[1] Didactique, en Allemand, a un sens très large : il signifie à la fois ce que nous mettons sous didactique et ce que nous mettons sous pédagogie (Note du traducteur)

[2] Il existe des diplômes en didactique de l’enseignement supérieur dans les universités de Londres, Manchester et du Surrey. A l’université de Klagenfurt, on peut choisir en dominante « formation à l’enseignement supérieur » dans le cadre des études pour le diplôme de Pédagogie


Publications

Derniers articles publiés