Psychologie positive

Dont’ worry, be happy ;-)


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 30 avril 2017
par  Jean Heutte

Intérêt et bien-être des élèves (Fenouillet, Chainon, Yennek, Masson & Heutte, 2017)

Renninger et Hidi (2011) ont dénombré, à partir de la base PsycINFO, pas moins de 4 600 articles publiés entre 2000 et 2010 où le terme « intérêt » figure dans le résumé avec au moins comme mots-clés « motivation » et/ou « apprentissage ». À partir d’un échantillon considéré comme représentatif de ces études, (...)
mercredi 1er juin 2016
par  Jean Heutte

Le rôle de la passion dans le bien-être subjectif (Rousseau & Vallerand, 2003)

Selon Vallerand et al. (2003), la passion se définit comme une forte inclinaison envers une activité que l’on aime, que l’on trouve importante et dans laquelle on investit du temps et de l’énergie. Ces mêmes auteurs proposent l’existence de deux types de passion, soit la passion harmonieuse et la (...)
vendredi 1er janvier 2016
par  Jean Heutte

Les différentes conceptions théoriques de l’intérêt (Fenouillet & Heutte, 2013)

L’intérêt est intégré dans différents modèles motivationnels plus généraux (Deci & Ryan, 2002 ou Izard, 1991 par exemple) mais a également fait l’objet de théorisations plus spécifiques qui s’appuient sur des visions assez différentes. Ces théories peuvent être rattachées à l’influence de trois courants. (...)
jeudi 1er octobre 2015
par  Jean Heutte

Adaptation hédonique aux expériences positives et négatives (Martin-Krumm, Lyubomirsky & Nelson, 2012)

Le frisson de la victoire et l’agonie de la défaite s’émoussent au fil du temps. Ce phénomène, connu sous le nom de l’adaptation hédonique, est récemment devenu un sujet controversé parmi les psychologues et les économistes (e.g., Diener, Lucas & Scollon, 2006 ; Easterlin, 2006 ; Frederick & (...)
mardi 1er septembre 2015
par  Jean Heutte

Le jour où je me suis aimé pour de vrai/When I loved myself enough (McMillen & McMillen, 2001)

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, J’ai compris qu’en toutes circonstances, J’étais à la bonne place, au bon moment. Et alors, j’ai pu me relaxer. Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… L’Estime de soi. Le jour où je me suis aimé pour de vrai, J’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance (...)

Publications

Derniers articles publiés