Masterisation et formation des enseignants aux TICE (Bellier & al., 2009)

vendredi 3 juillet 2009
par  Jean Heutte
popularité : 5%

L’intégration des TICE dans les pratiques professionnelles de tous les enseignants est un enjeu majeur pour la modernisation du système éducatif. C’est un impératif institutionnel pour : répondre aux exigences du socle commun des connaissances et des compétences ; favoriser la généralisation des B2i, le B2i collège est obligatoire pour l’obtention du diplôme national du brevet (DNB) (arrêté du 15 mai 2007), 100% des élèves devront avoir le B2i école d’ici 2010 et le B2i lycée est en cours de généralisation. C’est également une nécessité pour tenir compte de la culture des nouvelles générations nées avec le numérique et, dès lors, accompagner le renouvellement profond des méthodes pédagogiques.

Ceci implique une formation et un accompagnement des enseignants qui soient à la hauteur de ces enjeux. Il s’agit de les aider à développer les compétences professionnelles nécessaires à une intégration efficace des TICE dans les pratiques leur permettant de mettre en oeuvre les prescriptions qui leur sont faites.

En 2004, la SDTICE a mis en place le Certificat Informatique et Internet niveau 2 « enseignant » (C2i2e) qui fixe les compétences professionnelles nécessaires à l’exercice du métier d’enseignant dans la société de l’information. L’aboutissement du travail accompli a conduit à l’arrêté du 17 mai 2007 qui énonce : la compétence maîtriser les techniques de l’information et de la communication est attestée par l’obtention du certificat informatique et Internet de niveau 2 "enseignant".

Il faut souligner qu’en l’espace de 3 ans (2004-2007), grâce au travail accompli par les IUFM avec la sous-direction des technologie de l’information et de la communication pour l’éducation (SDTICE) du ministère de l’éducation nationale et du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (séminaires sur les thèmes de l’évaluation et de la validation, réunions des correspondants C2i niveau 2 « enseignant », ), le C2i2e a pu être mis en place, expérimenté et généralisé à l’ensemble des enseignants en formation initiale en IUFM.

Ainsi, tout enseignant à la sortie de l’IUFM a actuellement reçu une formation à l’usage pédagogique des TIC et peut justifier de compétences professionnelles attestées.

Par ailleurs, la généralisation de ce certificat montre que la logique de qualification de compétences renouvelle la préoccupation des enseignants en poste par rapport aux TICE en termes de motivation, de demande de reconnaissance d’acquis ou de nouvelles approches de formation. Le C2i2e constitue un levier pour le développement des usages pédagogiques des TICE.

Par sa nature transversale, le C2i2e est devenu une référence en termes de programme de formation des enseignants. C’est un outil structurant de la formation tant pour le développement des TICE que pour l’amélioration de la compétence professionnelle collective du corps professoral.

La mastérisation du recrutement doit maintenir l’exigence de l’intégration des TICE dans la formation professionnelle de tous les enseignants. Il est donc indispensable que tout comme le Master, le C2i2e soit un prérequis pour être nommé professeur stagiaire et que la formation réunisse les conditions nécessaires à l’acquisition de ces compétences professionnelles .


Source :

Bellier J.-P., Bertrand C., Charpille J.-L., Counil E., El Boussarghini R., Heutte J., Journu A., Lameul G., & Le Gouriérès A. (2009) Formation des enseignants aux TICE, États généraux de la formation des enseignants, Avis de Jean-Paul Bellier , Publié le 3 juillet 2009 sous la référence : 2230225


Publications

Derniers articles publiés